Webinaire du 27 février : Demonstration de notre solution, posez toutes vos questions !

jours
heures
minutes
Entreprise éco-responsable

Comment devenir un magasin éco-responsable ?

De nos jours, de plus en plus de consommateurs sont préoccupés par l’impact environnemental de leurs achats et cherchent des entreprises qui prennent des mesures pour minimiser leur empreinte carbone. Plus qu’une mode, c’est une véritable pensée éthique pour vous et vos clients. En tant que propriétaire de commerce, il est important de répondre à cette demande en mettant en place des pratiques durables ainsi qu’en adoptant une approche éthique pour devenir un magasin éco-responsable.

Être éco-responsable ne semble plus être une option. Effectivement pour un grand nombre d’acteurs, le réchauffement climatique est un sujet important, et il existe de nombreux gestes pour vos marques ou votre boutique. Mais que veut réellement dire : « Être éco-responsable » ?

feuille verte écologique

Qu’est-ce qu’un magasin éco-responsable ?

Devenir éco-responsable est un état d’esprit. Le simple fait de respecter l’obligation légale ne suffit pas. En effet, il faut généralement repenser sa façon de travailler, mais également comprendre l’impact de ses actions sur la planète. Pour les entreprises, on parle généralement de gestion des déchets, de transport, de numérique, d’énergie et d’approvisionnement. 

Il s’agit donc d’agir en faveur de la nature et de repenser la globalité de son processus. Mais par où commencer ?

Comment devenir un commerce éco-responsable ?

Dans un premier temps, l’entreprise doit analyser son impact écologique. En effet, elle doit auditer tous ses processus et évaluer son bilan carbone. Mais par où commencer ? 

  • Commencez par l’approvisionnement : Où se fournit le commerçant ? Quelles sont ses valeurs écologiques ? Les matières premières sont-elles durables ?
  • Transport : comment les marchandises atteignent-elles le point de vente ? Quel est le coût énergétique de la logistique ?
  • Entretien : les produits utilisés pour votre commerce sont-ils responsables ?
  • Vos dépenses sont-elles éthiques ? Votre banque a-t-elle les mêmes valeurs que vous ?
  • Pouvez-vous limiter davantage votre consommation d’énergie ?

Vous pensez que ce processus est fastidieux ? Pas de problèmes, des entreprises spécialisées sont disposées à vous aider à devenir un magasin éco-responsable.

Peut-on se faire aider dans cette transition écologique ?

De nombreuses aides existent. L’État, des associations ou des entreprises spécialisées peuvent vous aider.

pictogramme d'une fusée verte

Premièrement vous pouvez demander un diagnostic gratuit auprès de l’État. Il existe également des aides financières pour les PME engagées dans la transition écologique. Adressez-vous à des associations, votre région ou même l’État. Vous pouvez également demander l’assistance d’un conseiller en développement durable dans les chambres de commerce et d’industrie ou les chambres de commerce et d’artisanat. Pareillement, s’adresser à des associations ou rejoindre des groupes de commerçants engagés.

Mais concrètement, quels sont les gestes à adopter ?

Prendre les mesures qui s'imposent chaque jour :

Traitements des déchets :

Toutes les entreprises font face à la problématique de la gestion des déchets. C’est un élément auquel il faut consacrer une attention particulière. Avoir un magasin éco-responsable zéro déchets peut être compliqué, mais il existe tout de même quelques gestes à mettre en place :

  • Installer des poubelles de tri, en faisant des compartiments pour le verre, le papier, le carton, plastique mais également le compost !
  • Éviter tous les ustensiles jetables. Faites-en sortes que vos salariés possèdent leurs propres contenants (verres, gourdes, tasses…)
  • Créer des points de collecte et pour les piles, batteries et ampoules par exemple.
  • Pour les produits invendus périssables, essayer de trouver un moyen de les écouler en donnant à des associations ou en les vendant à prix cassés.
  • Pour les produits non périssables, donner leurs une seconde vie en les revendant à prix réduits sur des plateformes de ventes privées ou des marchés à l’export.

L’énergie :

  • Choisissez un fournisseur d’énergie avec les mêmes valeurs que vous.
  • Essayer de baisser le chauffage un maximum pour éviter la surconsommation et faires baisser la facture.
  • Faires le point sur l’isolation de vos locaux.
  • Faites le choix d’équipement peu énergivore comme les ampoules LEDs par exemple.
  • Installer des régulateurs d’eau sur les robinets.
  • Installer des détecteurs sur les lumières dans les lieux de passages pour ne pas gaspiller l’énergie.

Les transports :

  • Privilégiez les transports verts pour vos marchandises. Vous pouvez également le faire pour vos salariés si vous mettez à disposition des véhicules de services ou de fonctions.

Vos équipements :

Pour en revenir sur vos équipements, les outils numériques sont souvent des appareils énergivores. 

Aller chercher l’information :

De nombreuses informations circulent sur ce sujet. Des mises à jour sont souvent effectuées. C’est pour cela qu’il est important de faire des veilles informationnelles régulières pour ne rater aucune information. 

L’intérêt peut aussi être financier. En effet, les aides de l’État, de votre région ou des associations sont souvent promues sur le web ou dans votre journal local.

Pensez aux labels

Les labels sont un excellent moyen pour vous pousser à agir. Ils permettent de vous diriger et de cibler le problème. Il existe généralement des procédures à suivre pour acquérir le label en question et devenir un magasin éco-responsable.

De plus, après l’acquisition de votre label, vous pourrez aisément mettre cet atout en avant auprès de vos clients. Ses attributs peuvent être très bénéfiques pour attirer de nouveaux clients, plus responsables.

Parmi les labels les plus connus : 

  • L’Écolabel européen, seul label écologique officiel utilisable dans tous les pays de l’Union européenne ;
  • Le label NF Environnement, outil de reconnaissance de la qualité écologique d’un produit ;
  • Le label Engagé RSE, qui se base sur les référentiels internationaux comme l’ISO 26 000 ;
  • La mention « made in France »apposée sur le produit afin de garantir son origine (ou tout du moins une forte proportion) ;
  • Le label Lucie, qui se veut l’équivalent des labels bios dans le domaine de l’agriculture, mais pour les entreprises et les organisations ;
  • Le label B Corp, dont les entreprises œuvrent à passer d’une économie actionnariale à partenaire, créatrice de valeur pour tous les écosystèmes.

Découvrir gratuitement
notre solution de caisse enregistreuse en ligne

Nos derniers guides