DIGITALISATION DU POINT DE VENTE : QUELS IMPACTS POUR L’ENCAISSEMENT ?

DIGITALISATION DU POINT DE VENTE : QUELS IMPACTS POUR L’ENCAISSEMENT ?

Les points de ventes connaissent une véritable transformation digitale. Elle transforme l’expérience d’achat aussi bien du côté des clients que du côté des commerçants.

Cette révolution amène ces derniers à intégrer un ensemble d’équipements innovants. Afin de contribuer au positionnement de la digitalisation de nombreux processus comme une tendance durable.

L’évolution du processus d’encaissement

Dans ce contexte, force est de constater que les caisses enregistreuses suivent également cette tendance. De plus elles gèrent de nombreux autres aspects que ceux liés simplement à l’encaissement.

Nous pouvons par exemple évoquer la fidélisation des clients ou encore la conquête de nouveaux clients sur le point de vente. 

L’on comprend donc aisément qu’une véritable révolution est en train de naître avec pour objectif d’apporter toujours plus de qualité aux clients et d’agilité aux enseignes.

Concrètement ces solutions de nouvelle génération se positionnent comme des caisses universelles, centrées sur le client. Agnostiques, elles doivent pouvoir fonctionner sur tous les systèmes, tous les terminaux mobiles et sur l’ensemble des matériels du marché.

Une telle mise en œuvre est notamment facilitée par l’émergence des solutions Cloud qui contribuent à rendre possible une implémentation rapide au sein de nombreux points de vente.

La relation client au cœur du métier

Les caisses digitales permettent donc de produire et d’imprimer le ticket de caisse. Par ailleurs, elles savent aussi consolider la relation client par toutes les fonctions de fidélité et de promotion.

Très centrées sur les aspects liés à la relation client, ces plateformes peuvent également s’intégrer aux environnements complexes d’autres fonctions de « front- ou back-office ».

Nous pouvons par exemple mentionner les outils de capture des informations clients dans : 

  • le point de vente,
  • les outils de CRM pour animer les clients fidèles,
  • la gestion des stocks,
  • les sites e-commerce,
  • les outils de logistique,
  • les systèmes financiers,
  • ou encore les ERP (logiciel permettant de piloter l’ensemble des activités d’une entreprise).

La facilité d’utilisation

Un autre enjeu est de penser au confort d’utilisation des vendeurs qui doivent accéder à des interfaces tactiles et ergonomiques. Au-delà de cet élément, le respect des aspects métiers liés au monde du retail est une nécessité.

Il est alors par exemple utile de disposer d’un moteur de lecture de code-barres universel pour reconnaître tous les codes-barres et ainsi convenir à tous les métiers de la distribution comme l’alimentaire ou le négoce.

Enfin, la prise en compte de tout l’éventail des modes de règlement, comme les devises, les tickets restaurants, bons cadeaux et autres outils de paiement doit également être supportée.

L’encaissement continue son évolution et devient une expansion du système d’information des enseignes de toutes tailles.

A la clé : une meilleur qualité de service et une réponse plus efficace aux attentes des vendeurs et des clients.

Laisser un commentaire