cas client : PUMA

temoignage-puma

PUMA - Mode et Accessoire

C’est en 2018, quand Puma devient le nouvel équipementier de l’Olympique de Marseille que l’aventure commune entre Puma et Clictill commence. Cependant ce n’est pas le début de la collaboration entre Puma et JLR Distribution.
En effet nous avions déjà établi une relation de confiance avec le siège France de Puma puisque que JLR Distribution était déjà le distributeur français du logiciel de caisse utilisé par la marque Allemande pour équiper ses magasins en propre en France.
C’est donc, en toute connaissance de cause que Puma France s’est adressé à JLR Distribution quand il a fallu trouver une solution d’encaissement pour équiper les trois boutiques officielles du célèbre club de football de l’Olympique de Marseille. La proposition de Clictill

Le projet de mise en place de Clictill dans les boutiques Puma de l’Olympique de Marseille nous a confrontés à différentes problématiques :

Pourquoi PUMA utilise Clictill ?

Une des spécificités d’une boutique officielle d’un club de football, c’est d’être confronté à des pics d’affluence les jours de match au stade. En effet, de nombreux supporters ou spectateurs, avant ou après le match, se rendent en boutique pour acheter des produits à l’effigie du club. Ce sont donc des flux de milliers de clients qui se présentent en boutique sur une courte période qu’il faut absorber le plus rapidement possible. Pour faire face, ce sont près d’une douzaine de caisses équipées avec Clictill qui sont utilisées en simultané dans la boutique du stade Vélodrome. Le nombre de tickets enregistrés sur Clictill sur ces journées-là et sur un seul point de vente (la boutique de stade), dépasse régulièrement la barre des 2000 tickets par jour avec des pics à plus de 400 tickets par heure, soit près de 7 tickets enregistrés à la minute pendant une heure. Grâce à son architecture robuste, sa simplicité et sa rapidité d’utilisation, Clictill répond favorablement à ces périodes de fortes sollicitations. C’est donc en toute sérénité que Puma aborde ces journées charnières qui ont des impacts primordiaux sur les résultats de la société.
En plus, d’être capable d’absorber un flux client important, un autre aspect essentiel sur le projet Puma est la sécurité des encaissements. En effet, Clictill étant un logiciel de caisse basé sur une architecture web, une coupure Internet pourraient avoir des conséquences importantes sur l’activité des boutiques, d’autant plus les jours de matchs où l’impact sur l’activité est prépondérant. Pour répondre à ce besoin de sécurité sur les transactions, nous avons mis en place sur l’intégralité des caisses des trois magasins, le module Clictill Desktop qui est le mode hors ligne sécurisé de Clictill. Il s’agit d’une application installée sur chacune des caisses, qui en cas de coupure Internet, interroge une base locale pour récupérer les enregistrements articles et clients ce qui permet de continuer à saisir les encaissements. Les ventes sont également enregistrées localement tant que la connexion Internet n’est pas rétablie et dès lors que la caisse retrouve la connexion, les transactions sont remontées directement sur les serveurs Clictill sans aucune intervention de l’utilisateur.
Autre exemple d’un sujet traité lors de la mise en place de Clictill dans les boutiques, c’est l’échange de données avec l’ERP Puma France. Il a été nécessaire de mettre en place une forte interconnexion automatisée entre Clictill et l’ERP notamment pour intégrer l’intégralité du référencement article et tarifs mais également les documents en lien avec le réapprovisionnement des boutiques à savoir les commandes d’achats et les avis de livraison. Dans l’autre sens, toutes les transactions de ventes passées dans Clictill remontent également quotidiennement dans l’ERP. Ces flux ont pu être mis en place grâce à l’utilisation des webservices Clictill, une technologie moderne qui permet d’accéder facilement aux données, aussi bien en lecture qu’en écriture.
Enfin, dernier exemple d’un besoin exprimé par Puma qu’il a fallu gérer avec Clictill, c’est la facturation différée. Concrètement, ce sont des salariés de l’Olympique de Marseille qui peuvent se rendre en boutique pour récupérer des produits mais sans effectuer le paiement à la caisse. La facture est adressée ultérieurement au club par Puma. Pour que cela soit possible il fallait pouvoir différencier ces transactions spécifiques des autres ventes normales et identifier le salarié concerné par un numéro interne propre au club. Ces deux conditions ont pu être remplies grâce à la finesse de paramétrage de Clictill. Un nouveau mode de paiement a été créé spécifiquement pour ce type de transaction sur lequel on a rajouté la possibilité de saisir un numéro afin de stocker l’identifiant du salarié concerné. Une fois ces ventes remontées dans l’ERP par l’interface, le siège dispose de toutes les informations pour procéder à la facturation.